La compensation écologique, méthode d’évaluation inédite

11/03/2017

Pour préserver les écosystèmes aquatiques européens et prévenir toute dégradation future, l’Union européenne a adopté en 2000 la directive-cadre sur l’eau (DCE). Tout projet d’aménagement ayant un impact sur un milieu humide doit faire l’objet d’une évaluation et éventuellement d’une compensation. Pour aider les acteurs locaux, l’Onema et le Muséum national d’Histoire Naturelle ont mis en place, avec d’autres organismes dont l’Irstea, le bureau d’études Biotope, une méthode innovante d’évaluation des fonctiones des zones humides.

Commandez le numéro d’Enjeux pour lire l’article en entier ici.

A lire également

Toutes les actualités