Une étude d’impact pour le futur parc d’attractions Heroic Land

22/02/2017

L’étude d’impact pour le futur par d’attraction est portée par Biotope (volet faune-flore), Alfa Environnement (expertise de terrain), le Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord-Pas-de-Calais (GON) et du Conservatoire botanique de Bailleul.

Les 78ha de terrain à étudier sont constitués par la zone d’emprise d’Heroic Land (50ha de la ZAC du Virval), le parc de stationnement (9ha de la ZAC de la Turquerie) ainsi qu’une réserve foncière de 19ha (sur la SAC de la Turquerie).

Concernant la flore, les études de 2015 et 2016 ont permis de déceler 266 entités végétales dont 6 sont protégées et 20 présentent un intérêt patrimonial. En outre, 11 espèces de papillons de jour, 12 de libellules et 7 de criquets et sauterelles ont été observées au sein de l’aire d’étude. Egalement, ce sont 5 espèces d’amphibiens qui ont été trouvées dont le crapaud commun. Mais c’est avec les oiseaux que l’enjeu paraît plus important car il y 32 espèces protégées nicheuses dans la végétation ou à même le sol… Pour les chauves-souris, seule la Pipistrelle commune a été recensée. Enfin, pour les mammifères terrestres, 3 espèces courantes ont été identifées et une menacée, le Lapin de garenne.

Lire l’article dans son intégralité sur le site de La Voix du Nord.

A lire également

Toutes les actualités