Gestion et valorisation de la nature

Nous vous accompagnons pour vos études de faisabilité, la mise en place de parcs, la labellisation de sites...

Les aires protégées, comme les cœurs de parcs nationaux, les réserves naturelles nationales et régionales, le réseau Natura 2000 ou encore les espaces naturels sensibles des départements, tous jouent un rôle essentiel dans la conservation de la nature.

Outre son positionnement sur cette dynamique en France, Biotope participe au portage de l’expérience « Les Parcs Nationaux de France » vers l’international notamment au biais de projets en Chine et en Afrique.

Exemples d'actions dans cette thématique

Marais de Taligny, Biotope.Plan de gestion sur 5 ans du marais de Taligny

Le marais de Taligny constitue une vaste zone humide située à l’extrémité aval du bassin versant du Négron, dans le département de l’Indre-et-Loire (37). Véritable cœur de nature du marais, la Réserve Naturelle Régionale a vu le jour en 2014, suite aux différents diagnostics et aménagements écologiques qui ont mis en évidence l’intérêt de ce bas-marais en termes de biodiversité.

Au cours des siècles derniers, le cours du Négron a subi d’importants aménagements hydrauliques (moulins, biefs). À partir de 1975, la commune de La Roche-Clermault et l’Office National des Forêts mettent en œuvre un programme de travaux visant à assainir le marais pour permettre la plantation de peupliers. Afin de comprendre le fonctionnement général du marais, une étude écologique, topographique et hydraulique (piézomètre, modélisation) a permis de dresser un état des lieux.

Un programme d’actions ambitieux a été acté et concerne principalement :

  • Le retour à un fonctionnement hydraulique plus naturel : afin d’améliorer le fonctionnement hydraulique du marais et de limiter son drainage, un ensemble d’actions est proposé. Ainsi, l’abaissement du seuil amont et la suppression du principal nœud hydraulique du secteur du pont canal va redonner une alimentation plus importante sur la partie sud du marais et en majeure partie sur la RNR.
  • La reconquête des milieux humides : l’exploitation des peupleraies et la restauration des terrains en zones humides vont permettre de recréer une unicité avec les milieux déjà restaurés au sein de la Réserve. Leur gestion sera également basée sur un pâturage extensif, une fauche adaptée et des actions de débroussaillage sélectif. Le programme est actuellement lancé et ouvre la voie à une plus grande naturalité du site dans le respect des populations vis-à-vis du risque inondation.

COMBO ProjetsLogo Combo Project, Biotope.

Le projet COMBO (COnservation, Minimisation des impacts, et compensation au titre de la BiOdiversité, en Afrique), conçu et mis en œuvre par la Wildlife Conservation Society, Forest Trends et Biotope a démarré sur le terrain, à Madagascar en mai 2016. Il doit durer 4 ans et s’exporter également en Guinée, Ouganda, Mozambique.

Le but de ce projet est de :

  • faire le point sur la conservation de la biodiversité dans toutes ses dimensions dans le contexte de fort développement des pays concernés ;
  • confronter les pratiques locales dans le domaine ;
  • identifier les marges de progression potentielles, les exemples performants et réplicables et définir leurs modalités d’application au contexte de chacun des pays ;
  • fournir et/ ou appuyer la mise en place  ou le renforcement d’outils efficaces pour les acteurs locaux concernés.

A Antanarivo, une centaine de personnes ont ainsi pu bénéficier d’une introduction aux concepts clés que sont la séquence éviter – réduire – restaurer – compenser, l’objectif d’absence de perte nette de biodiversité, et les standards proposés par la Société Financière Internationale ou le Business and Biodiversity  Offsets Program.

Camphrier centenaire à Fuzhou, Chine, par Xavier Rufray, Biotope.

Diagnostic écologique de l’aménagement du site des sources chaudes de Fuzhou, Jiangsu

Ce diagnostic a été fait pour la municipalité Fuzhou pour la prochaine construction de trois villages touristiques sur un site de balnéothérapie, dans un contexte naturel (colline boisée et plaine agricole extensive, composée essentiellement de rizières)

Nous avons été missionnés par la municipalité de Fuzhou pour prendre en compte la biodiversité dans les aménagements, grâce à la cartographie des corridors écologiques existants et à préserver, nous avons fait le design de la restauration de zones humides tampons en aval des villages à la place des rizières et nous avons défini la gestion forestière écologique des collines aux alentours des sources chaudes ainsi que donné des recommandations pour la gestion de l’ensemble des habitats naturels du site.

Canyoning en Alpes-Maritimes, par Pierrick Giraudet, Biotope. Évaluation des incidences sur les espèces et habitats Natura 2000 pour des activités de pleine nature

Dans le cadre des projets et des documents de planification qu’il envisage de réaliser en espace naturel, le Conseil départemental des Alpes Maritimes souhaite disposer des éléments lui permettant de s’assurer de la prise en compte des enjeux environnementaux et de répondre aux exigences de la règlementation. Cela concerne en particulier les activités de pleine nature (Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires), mais aussi les aménagements de prévention des incendies (DFCI) ou encore liés au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR).

En effet, du fait de sa position en entrée de territoire et sur le littoral, le département des Alpes-Maritimes est très dynamique et attractif. Ainsi, il est soumis à des pressions fortes en termes d’aménagement du territoire (activités touristiques, logements, infrastructures). La difficulté est de cadrer ce développement pour qu’il soit compatible avec le patrimoine naturel d’exception du territoire, depuis l’arrière-pays qui prend appui sur le Parc National du Mercantour jusqu’à la Mer Méditerranée, en passant par la vallée du Var.

Ainsi, le Conseil départemental des Alpes Maritimes nous a missionné pour évaluer les incidences sur les espèces et habitats Natura 2000 de diverses activités de pleine nature dans le département : Parapente, Canoé-kayak, Aqua-randonnée, Escalade, Aéromodélisme, snowkite, sports motorisés, pratique du vélo, spéléologie, mais également plongée en milieux marins.